Les fibromes sont des excroissances dans l’utérus qui peuvent ressembler à des morceaux lisses de muscle. Ils peuvent avoir la taille d’un œuf ou même la taille d’un petit pamplemousse.

Les fibromes peuvent être incroyablement perturbateurs et difficiles à traiter, causant même des saignements et un inconfort extrême.

Dans la plupart des cas, les médecins recommandent la chirurgie lorsqu’une femme arrive avec un fibrome et, dans de nombreux cas, la chirurgie est présentée comme la seule option en raison de la grande taille de nombreux fibromes.

Comme pour la plupart des maladies chroniques, les communautés médicales ne connaissent pas encore la véritable cause des fibromes.

Il n’y a que des spéculations et des théories sur les raisons pour lesquelles les femmes obtiennent parfois ces excroissances dans leur système reproducteur.

Et, comme pour la plupart des maladies chroniques, l’industrie médicale a convaincu des millions de femmes que leurs fibromes sont liés à leurs gènes.

En réalité, les fibromes n’ont rien à voir avec les gènes et ne sont pas héréditaires du tout.

La science et la recherche suggèrent parfois que les fibromes pourraient être causés par l’œstrogène, la progestérone ou même trop de viande rouge ou d’alcool.
Bien que certains de ces facteurs puissent être liés aux fibromes, ils n’en sont pas la véritable cause.

Les fibromes sont causés par un Virus :

La vraie cause des fibromes est un virus appelé virus d’Epstein-Barr (EBV.)

J’ai longuement parlé de l’EBV dans mes livres, en particulier celui de la guérison de la thyroïde, car c’est la cause fondamentale inconnue d’un grand nombre de pathologies et symptômes de santé.

Comme je l’ai mis en lumière dans mon livre Medical Medium, il existe plus de 60 variétés d’EBV.

La science et la recherche médicales ne croient qu’à une seule variété.

Si vous n’êtes pas familier avec ce virus, vous êtes probablement au courant de la mononucléose, qui est le deuxième stade de l’EBV.

Souvent, une personne contracte la mononucléose lorsqu’elle est enfant ou lorsqu’elle est adolescente ou dans la vingtaine, puis n’éradique jamais vraiment le virus de son corps.

Parce qu’on ne leur donne pas les outils nécessaires pour abattre le virus et parce que la science et la recherche ne savent pas que l’EBV comporte plusieurs stades, dont la mononucléose n’en est qu’au deuxième stade, l’EBV continue de se renforcer et de proliférer, passant à de nouveaux stades et entraînant de nombreuses autres maladies et symptômes.

En vérité, presque tout le monde aujourd’hui a au moins une variété d’EBV.

Différentes variétés créent différents problèmes de santé.

C’est l’environnement que nous créons pour le virus, les toxines auxquelles nous sommes exposés, le stress et les difficultés de notre vie et les aliments que nous mangeons qui dictent si le virus va se développer en d’autres étapes.

Une autre vérité que les communautés médicales ignorent encore, c’est que les virus se nourrissent.

Ils se nourrissent d’aliments spécifiques, ainsi que de toxines et de métaux lourds, ce qui crée des conditions et des symptômes sanitaires plus graves.

Dans mon livre, Thyroid Healing, je discute de plusieurs des déclencheurs communs qui renforcent l’EBV.

Maintenant que vous connaissez la véritable cause des fibromes, vous pouvez apprendre à éliminer ce virus et à apporter la guérison à votre corps,

Oestrogène

Les œstrogènes jouent un rôle dans la création de fibromes dans le système reproducteur des femmes.

Cependant, ce n’est pas de la façon dont on l’explique souvent dans les communautés de la santé alternative et médicale.
En général, on reproche aux hormones féminines de créer des fibromes, mais en réalité, ce sont les œstrogènes présents dans les aliments ou d’autres sources externes qui peuvent vraiment causer du tort.

Les types nocifs d’œstrogènes se trouvent dans
les œufs,
les produits laitiers,
la viande rouge,
les plastiques,
les solvants et
les médicaments.

Bien qu’il vaille mieux que tout le monde évite les œufs et les produits laitiers parce qu’ils contribuent directement à la maladie (lisez comment dans Guérison thyroïdienne), la véritable clé est la façon dont vous pouvez réduire la viande rouge, les plastiques, les solvants et les médicaments lorsque cela est possible.

Cet œstrogène nocif est celui qui doit être éliminé de l’organisme, sinon il s’accumule dans le foie et nuit à son tour à l’utérus.

Le foie est tellement encombré de poisons, de toxines et d’agents pathogènes comme l’EBV, que j’explique en détail dans Liver Rescue, qu’il ne peut pas faire son travail pour protéger l’appareil reproducteur des dommages.

Le foie emprisonne l’œstrogène afin de vous protéger ; mais lorsque le foie est trop surchargé de toxines, l’œstrogène peut être libéré mais n’est pas capable de quitter le corps correctement.

L’œstrogène sature alors l’utérus et contribue au développement des fibromes.

Qu’y a-t-il dans votre alimentation ?

La raison pour laquelle nous devons nous concentrer sur l’élimination de certains aliments et l’ajout d’autres est que l’alimentation est essentielle à la guérison des fibromes.

Certains aliments, comme les œufs et les produits laitiers en particulier, déclenchent l’entrée du virus Epstein-Barr dans le système reproducteur et créent des croissances.

Malheureusement, les seuls aliments que la science et la recherche sont prêtes à mépriser dans le domaine des fibromes sont la viande rouge.

Bien que la viande rouge joue un rôle parce qu’elle contient de l’adrénaline et de l’œstrogène, les pires contrevenants sont les œufs et les produits laitiers, deux aliments malheureusement souvent présentés comme étant utiles dans les communautés médicales et de santé alternative.

Les médecins et les professionnels de la santé n’ont pas appris que ces aliments contribuent en fait à la croissance rapide des fibromes et cette vérité n’est tout simplement pas largement connue.

On dit à la plupart des femmes que les œufs et les produits laitiers sont bons pour la santé des femmes et pour leur santé..

Cependant, les produits laitiers et les œufs sont la pire chose pour la santé des femmes et devraient être évités à tout prix parce qu’ils alimentent le virus EBV, qui cause non seulement les fibromes mais une multitude de maladies auxquelles les femmes sont souvent confrontées.

Les fibromes sont directement causés par l’EBV, et l’EBV est alimenté par la consommation d’œufs et de produits laitiers, y compris ceux qui sont considérés comme sains comme le lait, les œufs, les carrés au fromage et le yogourt.

Malheureusement, il existe des groupes d’influenceurs privés qui appuient les experts dans le domaine de la santé en protégeant les oeufs et en cachant la vérité aux femmes qui veulent simplement mener la vie la plus saine possible.

J’ai consacré ma vie à transmettre cette information aux personnes qui en ont le plus besoin parce qu’il y a tellement de fausses informations qui induisent les gens en erreur.

Aliments de guérison

En plus de supprimer les déclencheurs EBV, nous pouvons faire quelque chose d’aussi puissant et tout aussi critique :

consommer les aliments que l’EBV déteste :

Les fruits sont la meilleure chose à consommer lorsqu’on essaie de combattre ce virus en raison des incroyables propriétés antivirales qu’il contient.

Même si l’on dit aux femmes que les fruits sont trop riches en sucre, ne retirez pas les fruits de votre alimentation.

Bien qu’on dise aux femmes de manger du yaourt, on devrait en fait les encourager à manger des fruits parce que les fruits vont de pair avec le système reproducteur féminin.

Certains fruits puissants que vous pouvez inclure sont des pommes, des baies, des mangues, des papayes, des cerises, des canneberges et des bananes.

Mangez des smoothies à la banane avec des baies congelées ou fraîches, surtout des myrtilles sauvages.

Mangez des mangues mûres au petit déjeuner ou dans un bol rempli de raisins. Consommez autant de fruits que vous le souhaitez et découvrez les bienfaits curatifs de cet aliment étonnant.

Tout le monde est d’accord sur l’importance des légumes dans votre alimentation.

Mangez beaucoup de légumes-feuilles et de légumes crus tous les jours.
Mangez des salades tous les jours et ajoutez des laitues, en particulier de la laitue romaine, du chou frisé, des épinards, du céleri, du concombre, des courgettes et du fenouil.

Vous pouvez même boire le jus de fenouil ou le faire cuire à la vapeur et le mettre dans une soupe.

Vous pouvez aussi faire cuire à la vapeur des légumes comme les pommes de terre et les patates douces.
Faites de la courge d’hiver un aliment de base de votre alimentation et mangez beaucoup d’asperges.

Essayez de faire du jus d’asperges pour aider vos fibromes à rétrécir.

Il existe également des plantes médicinales qui peuvent aider à réduire les fibromes.

Ne sous-estimez pas la puissance de ces herbes simples, qu’elles soient prises sous forme de capsules, de teinture ou de thé.

La première herbe à considérer est la feuille de framboisier, qui nivelle les mauvaises hormones qui nourrissent l’EBV.

De plus, la feuille d’ortie est un cadeau étonnant pour les femmes, surtout lors de la guérison des fibromes, en raison de ses propriétés antivirales.

La mélisse est une autre herbe que EBV déteste parce qu’il y a des phytochimiques dans cette herbe qui vont directement après le virus.

De plus, certains ashwagandha font beaucoup pour guérir les fibromes.
Envisagez d’inclure ces herbes dans votre régime afin de réduire vos fibromes et de favoriser la guérison.

L’histoire d’une femme qui guérit :

Il y a plusieurs années, j’ai aidé une femme avec ses fibromes.

Ses médecins lui ont dit qu’elle avait besoin d’une hystérectomie, mais comme elle voulait guérir naturellement, elle est venue me demander conseil.

Le fibrome de son utérus avait la taille d’un pamplemousse et elle avait beaucoup de saignements.

Pendant 30 jours, elle a radicalement changé son alimentation et consommé principalement des bananes et du céleri.

Elle a pris les herbes que je lui avais recommandées et a mangé des fruits et des légumes.

Puis elle est retournée voir les médecins et ils ont cherché le fibrome et ne l’ont pas trouvé.

Ils se sont retrouvés complètement compléxés.
Le fibrome avait complètement disparu et ils étaient stupéfaits.
Quand elle leur a expliqué ce qu’elle avait fait, ils ne l’ont pas crue.

Finalement, quand ils m’en ont parlé au téléphone, ils ont ri quand je leur ai expliqué qu’elle s’était débarrassée du fibrome en tuant le virus Epstein-Barr qui avait causé les fibromes avec les bons aliments et les bonnes herbes, et que sa mononucléose des 30 années précédentes était un stade antérieur du même virus qui avait causé les fibromes.

Ils ont peut-être ri, mais elle était libre et elle vivait à nouveau sans douleur et sans peur.

Beaucoup de femmes avec qui j’ai travaillé au fil des décennies ont eu des expériences de guérison comme celle-ci avec des fibromes.

Aller de l’avant

Si vous ou quelqu’un que vous connaissez souffrez de fibromes, sachez que je vous fournis ces renseignements afin que vous puissiez prendre votre santé en main.

Maintenant que vous savez ce qui cause les fibromes, vous pouvez prendre les mesures nécessaires pour tuer l’EBV et guérir votre système reproducteur.

Je parle souvent du pouvoir de connaître la cause parce que le EBV commence à s’affaiblir et votre système immunitaire commence à se renforcer dès que vous connaissez la vérité.

La moitié de la bataille consiste à savoir ce qui ne va pas et l’autre moitié à savoir quoi faire.

Mon livre « guérison de la Thyroïde »serait particulièrement utile pour vous aider à guérir des fibromes et à prévenir leur croissance.

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
ThamarBeauge Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de
ThamarBeauge
Invité

MERCI BIEN
QUE DIEU VOUS BENISSE’

j’aimerais communiquer avec vous ,c’est un plaisir pour moi.